Un 14 juillet fascinant à Combronde

Les costumes géorgiensImpressionnants danseurs géorgiensTout le monde sur la piste !Les cuivres de l'apéro concertNombreux applaudissements et standing ovationsQui n'a pas été ému par les pointes des danseurs caucasiens ?Replis dans la salle des sports à cause du mauvais temps

 « Mais c’est où la Géorgie ? »

Question qui était sur le bout des lèvres de l’ensemble des spectateurs, fascinés par les rhytmes frénétiques des danses caucasiennes du groupe Eléoni, promu par le festival d’Ambert « Les copains du monde ». La Géorgie est un pays à la limite de l’Asie et du  continent européen, au sud de l’Oural, à l’est de la Mer Noire. Les talents des danseurs géorgiens ont épaté la salle : ils dansaient sur leurs genoux, sur la pointe de leur pieds et reprenaient en sautant la suite de la chorégraphie… impressionnant. 

L’orage qui est tombé a également fasciné les visiteurs, mais il n’a pas empêché la Banda de Combronde de faire vibrer l’apéro-concert.

La menace météorologique passée, après une retraite au flambeau au pas des tambours de la Banda, un magnifique feu d’articifice a zébré le ciel, ouvrant les festivités avec l’Orchestre Michel Chevarin et Gwenaëlle et ses danseuses. Une ambiance chaude et populaire sur des airs disco, années 80 ou sur des tubes éternels.

Merci à tous d’être venus participer à ce 14 juillet éclectique, qui s’annonce comme un grand rendez-vous culturel pour notre canton.

Le Comité des fêtes de Combronde 

 

 

Laisser un commentaire